L’affacturage pour ESN ou SSII

 

Dans une économie moderne où l’informatique est omniprésente, où toutes les entreprises doivent inclure à leurs offres et services une dimension digitale, le nombre d’entreprises du service numérique (ESN) ne cesse de croître. Et si les barrières à l’entrée de ce secteur sont relativement faibles, financer la croissance de l’activité pour répondre aux besoins de clients de plus en plus nombreux et exigeants n’est pas toujours chose aisée. Quelfactor.fr étudie pour vous quelques éléments clés pour inclure l’affacturage dans une stratégie de diversification du financement pour les ESN (anciennement SSII pour Société de Services et d’Ingénierie en Informatique).

Qu’est-ce qu’une ESN ?

Anciennement plus connue sous l’appellation SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique), l’ESN (Entreprise de Services du Numérique) est experte dans les nouvelles technologies au sens large. 

Les métiers sont de plus en plus variés et évoluent sans cesse, mais les ESN incluent plusieurs grandes classes de métiers comme le conseil, le développement d’outils informatiques dédiés à un métier, leur maintenance et la formation des utilisateurs.

Avec le conseil en maîtrise d’ouvrage informatique et l’édition de logiciel, le secteur des ESN complète l’activité des services informatiques dans leur ensemble.

En quoi l’affacturage est-il une solution intéressante pour les ESN ?

 

L’affacturage est trop souvent oublié par les ESN comme une solution de financement de leur activité, alors qu’elles y sont la plupart du temps parfaitement éligibles !

En effet, la plupart des clients sont des entreprises (B2B) et les modes de facturations (régie ou forfait – voir ci-dessous) sont parfaitement connus et bien analysés par les sociétés d’affacturage.

De plus, quelle que soit sa structure juridique, c’est l’analyse du mode de facturation de l’entreprise qui fera qu’elle sera plus ou moins éligible à l’affacturage de manière optimale. Freelance, ESN (ex-SSII), sous-traitants informatique, grossistes, négociants… pensez à vérifier si l’affacturage peut soulager votre trésorerie !

Surtout, dans les ESN qui pratiquent la facturation en régie, il est possible de cumuler des périodes creuses où les consultants ne sont pas en mission chez un client. Ces périodes « d’intercontrat » peuvent être coûteuses pour la trésorerie des ESN, et l’affacturage répond parfaitement à ce besoin en fonds de roulement parfois très difficile à anticiper.

    Les périodes « d’intercontrat » peuvent être coûteuses pour la trésorerie des ESN / SSII, et l’affacturage répond parfaitement à ce besoin

    ESN et affacturage : quelles questions se poser ?

     

    Pour obtenir un contrat d’affacturage optimal et adapté à votre activité, il convient de distinguer quelles types d’activités sont facturées au client :

    • Facturation en régie : sous-traitance et externalisation de systèmes d’informations (quand l’entreprise manque tout simplement de main d’œuvre compétente dans le domaine)
    • Facturation au forfait : lorsqu’un projet nécessite plusieurs mois de développement, avec le plus souvent un engagement de résultat, les sociétés d’affacturage analysent et financent ce type d’activité comme la situation de travaux dans le BTP et s’adaptent rapidement. On peut citer par exemple le développement d’applications ou de sites web, la création de charte graphique pour le compte d’un groupe, etc.
    • Facturation classique : support et maintenance informatique, formations et accompagnement aux outils développés

    Le cas particulier des éditeurs de logiciels

    Même si l’édition de logiciel n’est pas considéré comme un type d’entreprise faisant partie du secteur des ESN, ces métiers sont très liés et très souvent réalisés par des entreprises similaires aux SSII. 

    Il existe malheureusement une barrière importante qui empêche souvent les éditeurs de logiciel d’avoir recours à l’affacturage. En effet, la facturation sous forme d’abonnement ou de licence annuelle se heurte au principe qui prévaut en affacturage et qui dit que toute prestation de service doit avoir été réalisée avant la facturation pour pouvoir être cédée à une société d’affacturage. 

    Or il est très fréquent que la licence d’un logiciel soit facturée plus d’un an en avance, même si le chiffre d’affaires n’est reconnu qu’au fil du temps. 

    Mais rien n’est impossible ! Consultez Quelfactor.fr pour trouver les leviers et arguments qui vous permettront d’accéder à l’affacturage malgré un process de facturation atypique !

    Affacturage-ESN-SSII

    Les secteurs d'activité sur lesquels nous intervenons

    Auto-entrepreneur

    E-commerce

    Défense / Sécurité

    Intérim

    Agro-alimentaire

    Négoce / Distribution

    Franchisés

    Outillage industriel

    Santé

    Téléphone : 01 55 12 10 24

    contact@quelfactor.fr

    36 boulevard de Strasbourg

    31000 - TOULOUSE