L’Affacturage pour les TPE ?

 

L’affacturage est un moyen de financement qui répond bien aux besoins des TPE, dont la problématique principale est de se donner les moyens financiers d’accompagner sa croissance. En effet, combien de startup ou autre sociétés en création se voient freinées dans leur développement par un manque de trésorerie ponctuel ?

Qu’est-ce qu’une TPE ?

TPE est l’acronyme de « Très Petites Entreprises » et désigne donc les sociétés ayant moins de 10 salariés et un total bilan (ou chiffre d’affaires) de moins de 2 millions d’euros. 

Depuis 2008 et l’application de la LME (Loi de Modernisation de l’Économie), l’appellation TPE n’existe plus en tant que telle. Il faut désormais utiliser le terme de « Microentreprise ». 

En France, on estime que plus de 90% des entreprises sont des microentreprises ! 

Les métiers les plus représentés dans les TPE sont les artisans et les employés du secteur tertiaire (consultants indépendants, freelances, conseils divers…)

En quoi l’affacturage est-il une solution intéressante pour les TPE ?

 

Quand il s’agit de financer une micro entreprise, le dirigeant aura le plus souvent recours à ses propres moyens (fonds propres) pour constituer la trésorerie initiale de la société.

Sans historique ni chiffre d’affaires, il est très difficile d’obtenir un prêt bancaire classique – le plus souvent un découvert limité est autorisé mais doit rester ponctuel.

Souvent oublié par les décideurs, l’affacturage présente de sérieux atouts pour une microentreprise :

  • Pas de plafond de financement
  • Une avance de trésorerie pérenne qui varie avec le chiffre d’affaires facturé 
  • Une rapidité de mise en place non négligeable (quelques jours / semaines seulement)
  • Des critères d’éligibilité très limités (voir ci-dessous)

    Opter pour un financement adéquat permet de libérer des capacités d’emprunt plus « classiques » sur le long terme

    Affacturage pour les TPE: quelles questions se poser ?

     

    Pour être éligible à l’affacturage, il n’est donc pas nécessaire de « montrer patte blanche » auprès de votre banque pour obtenir un financement. Il suffit de respecter 2 critères essentiels :

    • Facturer avec un délai de paiement des clients professionnels (publics ou privés) : activité B2B
    • Facturer un bien (ou un service) qui a été livré (ou effectué) : la facture doit correspondre à une réalité économique peu discutable (pour limiter le risque de non-paiement par le client final)

    L’affacturage est accessible à toute société, quelle que soit sa taille, son nombre de clients ou de factures. Il est tout à fait possible de souscrire un contrat d’affacturage pour une seule facture ou un seul client !

    Le succès d’une TPE ne dépend pas uniquement de ce qu’elle vend ni de comment elle le vend : sans trésorerie suffisante pour accompagner sa croissance, la croissance va générer un besoin en fonds de roulement croissant et régulier. 

    Opter pour un financement adéquat permet de libérer des capacités d’emprunt plus « classiques » sur le long terme : recherche & développement, investissement en actifs industriels ou immobiliers… L’affacturage représente l’alternative idéale à l’approche bancaire classique.

    L'affacturage pour TPE

    Les secteurs d'activité sur lesquels nous intervenons

    Auto-entrepreneur

    E-commerce

    Défense / Sécurité

    Intérim

    Agro-alimentaire

    Négoce / Distribution

    Franchisés

    Outillage industriel

    Santé

    Téléphone : 01 55 12 10 24

    contact@quelfactor.fr

    36 boulevard de Strasbourg

    31000 - TOULOUSE