Définition d’une Assurance-Crédit

 

L’assurance-crédit est une solution de gestion du poste clients qui assure les entreprises contre les pertes générées par le non-paiement de factures B2B.

C’est un outil de pilotage des risques qui intègre trois services complémentaires : 

  • L’information sur la solvabilité financière de vos clients et prospects
  • Le recouvrement des impayés,
  • L’indemnisation des créances garanties par l’assureur

Quel lien entre Assurance-crédit et Affacturage ?

Les deux produits sont extrêmement complémentaires, dans le sens où un contrat d’affacturage s’appuie quasi-systématiquement sur une police d’assurance-crédit pour délivrer des agréments (ou autorisations) sur les clients finaux.

Cette police d’assurance peut être souscrite directement par la société qui cède ses factures (affacturage délégué) ou par le factor (contrats d’affacturage avec assurance-crédit incluse). Elle est par ailleurs, dans la majorité des cas, silencieuse pour le cédant qui paie le coût de l’assurance dans la commission d’affacturage.

Lorsqu’une entreprise effectue une demande de limite de crédit, elle reçoit une information précieuse quant à la santé financière de son client

Comment optimiser une assurance-crédit ?

Souscrire une police d’assurance-crédit n’est pas neutre, et s’inscrit dans une démarche globale de gestion du risque client. Il est important d’adhérer à une assurance-crédit pour de bonnes raisons, la première étant la prévention du risque client. En effet, un assureur-crédit est d’accorder ou nom une limite de crédit sur les clients finaux d’une société. Lorsqu’une entreprise effectue une demande de limite de crédit, elle reçoit une information précieuse quant à la santé financière de son client. 

La limite de crédit délivrée n’est en soi pas contraignante pour l’entreprise : elle conserve la faculté de commercer au-delà de cette limite avec son client, et d’en prendre le risque d’impayé in fine. 

Pour ne pas accuser l’assurance-crédit de « se retirer au pire moment », l’assurance doit donc être considérée d’abord comme un outil de prévention des impayés, puis un outil de recouvrement plus efficace grâce à une force de frappe importante de la part de l’assureur. Enfin, l’indemnité éventuellement perçue sur un impayé avéré permet de limiter les pertes sur créances irrécouvrables d’une entreprise, ce qui peut être clé en cas de faillite d’un client stratégique.

Encore une question ?

Quelle que soit votre question, nos conseillers sont là pour vous répondre et vous aider à avancer dans votre projet. QuelFactor est le premier conseiller en Affacturage de France. Contactons-nous !

Téléphone

30 min offertes avec un expert
01 55 12 10 24

Email

Réponse sous 2h
contact@quelfactor.fr

Où sommes-nous ?

Présence dans toute la France
Paris / Toulouse / Rennes

Téléphone : 01 55 12 10 24

contact@quelfactor.fr

36 boulevard de Strasbourg

31000 - TOULOUSE